Liste (datée) des points marquants de l’histoire des cryptomonnaies

Grace à un protocole de leur invention, le 12 janvier 2009, la première transaction en bitcoins a eu lieu entre Satoshi Nakamoto et Hal Finney, 2 geeks qui s’échangent 10 BTC (soit 1 centime de dollars) entre leurs ordinateurs. Treize ans plus tard, le BTC s’est installé en tête d’un marché colossal (plus de 3000 milliards de dollars en 2021) qui a donné naissance à un nombre incalculable de altcoins, des cryptomonnaies alternatives (Etherneum, Tether, BNB, USD Coin, XRP, Cardano,…). De Satoshi à l’abandon du Diem de Facebook, voyons quelles sont les dates clés de la jeune histoire de ces cryptomonnaies.

Faits marquants de 2009 à nos jours

  • 3 janvier 2009 : Création du premier bloc du Bitcoin par une poignée de geeks dont le principal développeur porte le nom de Satoshi Nakamoto. Le code du protocole Blockchain est mis dans le domaine public.
  • 17 mars 2010 : Ouverture de la 1ère plateforme d’échange entre le Bitcoin et de dollars Bitcoinmarket.com
  • 18 avril 2011 : Création du premier altcoin du Bitcoin appelé Namecoin
  • 16 août 2011 : Lancement de Bitcoin-Central (qui deviendra Paymium), la première plateforme française d’échange de bitcoins.
  • 4 décembre 2012 : Le ‘white paper’ des ‘Colored coins’ (un meta-protocole qui permet d’associer des actifs réels à des adresses Bitcoin) est publié par Meni Rosenfeld.
  • 29 janvier 2014 : L’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) fixe le cadre légal de la commercialisation du Bitcoin en France
  • 28 février 2014 : MtGox la plus ancienne plateforme de change, se déclare officiellement en faillite.
  • 6 octobre 2014 : Les premiers ‘stable coins’ adossés au dollars : USDT voient le jour sur Mastercoin, une surcouche du Bitcoin qui prendra le nom de Omni.
  • 30 juillet 2015 : Le russe Vitalik Buterin crée Ethereum permettant notamment la création d’applications décentralisées bien plus puissantes que celles du Bitcoin grace à l’arrivée des ‘smart contracts’. S’il y a une date clé à retenir dans la jeune histoire des cryptos, c’est bien celle de la naissance de l’Ether (ETH), un jeton qui est à l’origine de nombreux projets (NFT, Defi, DApps..) et qui a réussi à s’imposer comme la 2ème capitalisation boursière après celle du Bitcoin .
  • Juin 2017 : CryptoPunks du studio Larva Labs ouvre la voie à l’art crypto sur la blockchain Ethereum avec la création de personnages pixélisés associés à des jetons non-fongibles que l’on appellera NFT. Il sera suivi d’autres projets tout aussi populaires tels que CryptoKitties ou Bored Ape Yacht Club.
  • 13 juillet 2017 : Le projet Tezos, qui se pose comme une blockchain alternative à Bitcoin et Etherneum, réussit à lever un montant record de 232 millions de dollars lors d’un ICO très médiatisé.
  • 20 juillet 2016 : Lancement de Ethereum Classic, un hard fork de Ethereum suite à une scission au sein de la communauté des développeurs.
  • 1 aout 2017 : Suite à un différend entre développeurs du Bitcoin sur la scalabilité (augmentation de la taille des blocks versus Lightning Network) création du Bitcoin Cash (abrégé BCH ou BCC), un hard fork qui porte la taille des blocs à 8Mo, au lieu de 1Mo.
  • 24 août 2017 : Mise à jour logicielle du Bitcoin avec le soft-fork Segregated Witness (SegWit) permettant de rendre les transactions plus rapides (sans augmenter la taille des blocs) et d’accueillir le Lightning Network (LN), un protocole de paiement utilisant une 2ème couche adossée à la blockchain.
  • 10 décembre 2017 : Lancement des premiers contrats à terme sur le bitcoin. Le BTC rentre dans la cour des grands produits financiers, adossés à une matière première comme l’or ou le pétrole.
  • 19 mars 2020 : Coinhouse est enregistré par l’AMF en tant que PSAN (Prestataire de Services sur Actifs Numériques).
  • 11 novembre 2020 : PayPal ouvre un service d’achat et de vente de bitcoins aux Etats-Unis.
  • 1 décembre 2020 : Déploiement de la Phase 0 dite ‘Beacon Chain’, la colonne vertébrale du futur Ethereum 2.0 qui à terme devrait utiliser une méthode de validation des blocs par la preuve d’enjeu et non plus par la preuve de travail (trop énergivore).
  • 20 février 2021 : Un cours du bitcoin atteint pour la première fois le prix d’un lingot d’or de 1Kg soit 47 000€ (ou 57 000$).
  • 11 mars 2021 : L’œuvre numérique du crypto-artiste américain BeepleEverydays: the First 5 000 Days’, s’est vendue aux enchères chez Christies pour 69,3 millions de dollars.
  • 30 mars 2021 : Les 2 réseaux Visa et Mastercard annoncent accepter les cryptomonnaies via notamment leur partenaire Crypto.com.
  • 9 juin 2021 : Le Salvador instaure le Bitcoin comme devise légale, au même titre que le dollar US, le pays n’ayant pas de monnaie propre.
  • 9 novembre 2021 : Le cours du Bitcoin (BTC) atteint un nouveau record à plus de 68 500 dollars. Pour rappel, il valait 0,1 centimes de dollars lors de la 1ère transaction du 12 Janvier 2009.
  • 31 janvier 2022 : La crypto Diem (ex Libra) de Meta/Facebook met officiellement la clé sous la porte.

Et les dates clés du futur?

  • Juin 2022 ( ?) : Date prévisionnelle de déploiement de ‘The merge‘, ultime étape de la Phase 2 de Ethereum 2.0 devant assurer une convergence avec Ethereum 1.0.
  • 2024 ( ?) : Quatrième halving du Bitcoin, le 3ème ayant eu lieu en juin 2020

Ainsi s’achève la liste des points que nous considérons comme importants dans le développement des cryptomonnaies.

Pour plus d’infos sur les jetons non fongibles, vous pouvez consulter notre article sur les grandes étapes du développement des NFT

Si vous voulez encore plus de détails sur les évènements clé des cryptos, nous vous recommandons d’aller sur la page intitulée « Les grandes dates du bitcoin » du site Bitcoin.fr: https://bitcoin.fr/histoire.

Et pour tout ce qui touche à l’écosystème autour de Ethereum lisez la page intitulée « Les étapes du lancement d’Ethereum » du site : Ethereum-France.com : https://www.ethereum-france.com/etapes-du-lancement-dethereum/