Les plateformes de cryptomonnaies et les monnaies virtuelles à trader

Le Bitcoin, l’Ethereum, les NFT, la DeFi, le Metavers font la une des journaux et attirent de plus en plus d’internautes, curieux de se lancer dans le marché, à la foi risqué et prometteur, des cryptomonnaies et de la blockchain. Mais la complexité du domaine, le grand nombre de prestataires financiers, la myriade de jetons disponibles et une législation balbutiante rendent perplexes les potentiels acquéreurs de ces nouvelles monnaies virtuelles. CryptoListe.fr a pour vocation de faire le tri dans ce nouveau marché, à la fois sur les plateformes et sur les cryptoactifs à trader. Nous présentons les résultats de ce tri sous forme de listes synthétiques ayant pour but de faciliter la vie des investisseurs.

Pourquoi autant de plateformes (‘exchange’) dans le domaine des cryptomonnaies ?

Rappelez-vous les débuts d’Internet : à la fin du siècle dernier, il fallait être un développeur de talent pour créer un simple site Web, alors que de nos jours n’importe qui peut se lancer dans l’aventure, sans avoir besoin de connaitre le moindre langage de programmation. Un simple CMS (Content management system) gratuit comme WordPress à télécharger et un site comme CryptoList.fr peut voir le jour, sans avoir besoin de faire appel à un expert en HTML.

Deux décades plus tard nous vivons un phénomène similaire dans le domaine de la finance avec les plateformes de monnaies virtuelles. Si vous avez lu notre article sur les dates clés de l’histoire des cryptomonnaies , vous savez que le créateur supposé du Bitcoin, Satoshi Nakamoto a souhaité que le code de la blockchain reste dans le domaine public. Utilisant les API Open source du Bitcon Core, de nouveaux geeks ont rajouté une interface bancaire (pour acheter des cryptos avec les monnaies Fiat), un module de trading (pour faire les échanges entre les différents tokens proposés par la plateforme), un éventuel portefeuille (un crypto-wallet pour stoker vos jetons) et une interface utilisateur.

En 2015, avec l’arrivée de Etherneum et de ses ‘smart contracts’, le phénomène n’a fait que se démultiplier. Résultat : une pléthore de sites de cryptos (‘exchange’ en anglais) ont vu le jour, financé par des ICO (‘Initial Coin Offering’) toujours plus importants.  Début Février 2022, CoinMarketCap liste 312exchanges sur le seul marché au comptant et 145 sur le marché des DEX, les plateformes décentralisées.

Mais cette facilité de création rapide des exchanges a son revers : le risque de fraude et/ou de piratage. Seules les grandes places de marché ont les moyens de mettre en place des protections efficaces contre les cybers attaques et de financer les demandes d’agréments dans les pays ciblés.

Si vous souhaitez acquérir et ou/trader des cryptos, nous vous recommandons de privilégier deux paramètres : notoriété et légalité. Si vous êtes résidents français, utilisez de préférence les plateformes les plus importantes en terme de volume de trading et ayant reçu un des 2 agréments PSAN ou Regafi.

Pour acquérir des cryptos, nous vous conseillons Coinhouse.com, estampillé PSAN

Pour trader des cryptos sans en être propriétaire, nous vous conseillons eToro.com, estampillé Regafi.

Pourquoi autant de monnaies virtuelles crypto à trader ?

Le site CoinGecko.com répertorie plus de 6000 crypto-monnaies et leur nombre continue de croitre inexorablement, mois après mois, voire semaine après semaine. Cette situation peut paraitre déstabilisante pour un potentiel investisseur qui se pose légitimement la question d’une telle prolifération.  Après tout, à sa création en 2009, le Bitcoin semblait détenir toutes les qualités requises (incluant une solide protection contre l’inflation) , alors pourquoi créer d’autres jetons, pourquoi tant de ‘altcoins’ ? 

Encore une fois, c’est la mise dans le domaine public du protocole de la blockchain qui a ouvert la boite de pandore. Tous les geeks de la planète n’ont eu de cesse d’améliorer le protocole et d’apporter de nouvelles fonctionnalités. Cela a d’abord profité aux crypto-monnaies qui fonctionnent comme des devises : Litecoin (LTC), Bitcoin Cash (BCH), Ripple (XRP), Stellar (XLM), puis au Stablecoins qui répliquent la valeur de celles-ci, comme avec le dollar US : Tether (USDT), USD Coin (USDC) ou encore le Binance USD (BUSD).

Jusqu’à ce que Etherneum et ses ‘smart contracts’ viennent, à partir de 2015, amplifier le phénomène avec son écosystème, donnant naissance à des groupes de crypto-monnaies interopérables entre elles et adressant chacune un domaine différent : DeFi (Finance décentralisée), NFT (propriété artistique, propriété intellectuelle, jeux vidéo, logistique, immobilier, médical, énergie, stockage de données, …) et demain Metavers, autant d’usages des NFT que nous avons essayés de résumer dans un article dédié.

Mais l’écosystème Etherneum n’est plus seul, il est désormais en compétition avec d’autres réseaux tout aussi dynamiques, comme EOS (EOS) : le plus ancien, NEO (NEO) : bien vu en Chine, ou encore Cardano (ADA) pour n’en citer que quelques-uns.

Parmi la liste impressionnante des cryptos qui résident sur tous ces écosystèmes, nous avons détaillé le top 12 des capitalisations cryptos les plus importantes . Cette sélection devrait permettre à l’investisseur débutant de se consacrer au trading de ces cadors du marché et de ne pas se fourvoyer dans les jetons de fond de tableau. Pour les plus expérimentés nous vous indiquons le Top 100 à la fin de cet article.

Top 100 des cryptomonnaies classées par capitalisation décroissante

Sur le site https://coinmarketcap.com/ vous trouverez une mise à jour en temps réel du cours des 100 premières cryptomonnaies classées par capitalisation décroissante.

Ou si vous voulez une représentation graphique du volume relatif de ces 100 premières cryptos (et de l’évolution des cours sur 24h) vous pouvez jeter un coup d’œil au visuel suivant fourni par CoinGecko.com:


Pour rappel : le trading des monnaies virtuelles est un marché risqué : vous pouvez gagner beaucoup mais aussi tout perdre. N’investissez que le montant que vous êtes disposé à perdre.

Bonne navigation sur notre site !

Messages récents

  • Les défis de Ethereum peuvent-ils être surmontés avec la version 2.0? - Ethereum 2.0 résoudra-t-il tous ses défis? Lorsque Ethereum a été créé en 2015, il a ouvert un nouveau monde de possibilités pour la technologie de la blockchain, lancée à l'origine pour le Bitcoin. Vitalik Buterin, le fondateur d'Ethereum, était devenu frustré par les limites du Bitcoin et a pensé que la blockchain pouvait faire bien plus que faciliter l’émergence des monnaies numériques. L'introduction de contrats intelligents ‘smart contracts’ a conduit…
  • MiCA: L'UE refuse l'interdiction des cryptomonnaies en Europe MiCA : L’Union européenne refuse l’interdiction des cryptos utilisant le mécanisme de POW - MiCA: L'Union Européenne dit NON à l'interdiction des cryptomonnaies en Europe Le suspens aura duré jusqu’au dernier moment. Ce Lundi 14 Mars 2022, les députés européens examinaient un projet de loi ayant pour but de réguler le marché des cryptoactifs (Projet MiCA). Au dernier moment un amendement arrivait sur la table des parlementaires et proposait, ni plus ni moins que d’interdire le minage de toutes les cryptomonnaies utilisant la technologie…
  • Début 2022 est-il le début d'un marché baissier des cryptos? En ce début 2022, les cryptos entrent-t-elles dans un nouveau ‘bear market’? - Sommes-nous au début d'un marché baissier des cryptomonnaies? Bitcoin, Ethereum et d'autres crypto-monnaies ont connu une croissance énorme tout au long de 2020 et 2021. Après avoir enduré un marché baissier qui a commencé au début de 2018, les détenteurs de crypto-monnaie à long terme ont été récompensés par des prix qui ont finalement grimpé bien au-dessus des sommets historiques précédents. Avec les cours en baisse, ces premiers mois de…